Terrienne

     http://img.livraddict.com/covers/32/32678/couv73483314.jpg

 

Auteur: Jean-Claude Mourlevat

 

Titre: "Terrienne"

 

387 pages

 

 

 

Quatrième de couverture:  

 

"Tout commence sur une route de campagne...

Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et... passe de "l'autre côté". Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie.

Et se découvrira elle-même: Terrienne"

 

 

Mon avis:  

 

Terrienne est un roman qui se lit très (trop!) vite! Non parce qu'il manque de contenu mais parce qu'il est très bien écrit et vraiment passionnant. Il fait partie de ces romans dont on lit un chapitre, puis "encore un chapitre", puis "un dernier", puis "cette fois, c'est le dernier!"...

 

La plume de Jean-Claude Mourlevat crée un univers de science-fiction qui fait penser tantôt aux Ames vagabondes de Stephenie Meyer, tantôt au tome 2 de Cygne Noir, de Richelle Mead, tantôt au film Invasion, avec Nicole Kidman. Sans jamais pourtant laisser d'impression de "déjà lu".

 

Le sujet est amené de manière toute simple et très originale. Le roman a beau être de la science-fiction pure et dure, rien ne paraît "tiré par les cheveux", à part PEUT-ETRE l'un ou l'autre "coup de chance dans le malheur" d'Anne, l'héroïne du récit qui se retrouve seule, ou presque, dans un autre monde, totalement dépourvu d'humanité et du moindre sentiment. Les personnages sont extrêmement attachants, ce qui est d'autant plus intéressant qu'il n'y a pas de place dans ce livre pour l'eau de rose: ce qui doit arriver arrive, tout le monde n'en sort pas indemne! On le ressent d'autant mieux que l'auteur passe d'un personnage à l'autre et exploite leur ressenti au maximum. Chaque situation est racontée de plusieurs points de vue, permettant de faire des recoupements et d'éclairer les zones d'ombre.

 

L'histoire est très imaginative et riche en suspens.

 

Petit plus: Jean-Claude Mourlevat prend la peine de nous expliquer la suite de l'histoire, c'est-à-dire ce qu'il se passe une fois l'action principale terminée. Ce, tout en terminant de manière peut-être déjà vue mais tout à fait appropriée au style de roman.

 

Un seul petit regret: il me reste deux ou trois questions non résolues (je n'en dis pas plus pour ne pas en révéler le contenu!) au moment de fermer le bouquin... N'ayant aucune envie de le terminer, je me dis que l'auteur aurait peut-être pu y apporter réponse, histoire de faire durer encore un peu...

 

Ceci dit, j'ai adoré!

 

Lorsque vous terminez la lecture de Terrienne, l'éditeur vous propose de découvrir deux autres oeuvres de Jean-Claude Mourlevat... Directement dans ma wish-list!

 

 

Extraits:  

 

"Depuis quarante ans, s'était-il dit, j'écris des romans, des fictions, et pour les écrire je fais semblant d'y croire. J'ai gagné ma vie, petitement, mais je l'ai gagnée, à inventer des histoires parfaitement invraisemblables: j'ai réveillé des morts, j'ai inventé des créatures mi-hommes mi-bêtes, j'ai fait léviter des personnes humaines, j'ai ouvert des portes sur d'autres mondes, des mondes qui n'existent pas.

Et ces folies m'ont nourri. Vraiment nourri, je veux dire: elles ont mis de la vraie nourriture dans mon assiette et dans celle de mes enfants.

Sauf que je n'y crois pas, bon sang, à ces histoires! Je n'y crois pas!"

 

"Et surtout écoutez bien ceci: respirez, puisque vous ne pouvez pas faire autrement, mais ne le montrez pas! Inspirez par le nez. Gardez la bouche fermée. Portez des vêtements amples qui cacheront le mouvement de votre poitrine quand vos poumons se gonflent. N'éternuez pas. Ne vous mouchez pas. Ne toussez pas. Ne riez pas. Ne vous essouflez jamais. Ne courez pas. Evitez de vous approcher des gens. De là où je suis, je sens que vous respirez et je me trouve à plus d'un mètre de vous"