Starters

Publié le par Stéphanie

 http://www.livraddict.com/covers/68/68194/couv68932911.jpg

Auteur: Lissa Price

Titre: "Starters"

    449 pages

 

Quatrième de couverture:

"Vous rêvez d'une nouvelle jeunesse?

Devenez quelqu'un d'autre.

Règles s'appliquant à la clientèle de Prime Destinations:

1. N'oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d'une jeune personne.

2. Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.

3. Toute activité illicite entraînera l'annulation de votre contrat.

 Le corps que vous avez loué nous appartient"

 

Mon avis:

J'avais envie, en commençant Starters, d'une bonne lecture, addictive et passionnante. Et bien... pour mon plus grand bonheur, je l'ai eue!

Je crois que, cette fois, c'est clair: je suis officiellement fan de "dystopies - jeunesse".

Sans qu'il y ait de sentiment de plagiat ou de "déjà vu", Starters est un mélange de Hunger Games, de Delirium et de Les Ames Vagabondes. Moi qui ai adoré ces trois lectures, je suis bien évidemment conquise par cette nouvelle saga.

Callie, l'héroïne principale, est un personnage extrêmement fort et attachant. Le monde dans lequel elle évolue est absolument abominable mais Callie a une motivation inébranlable: son petit frère, dont elle a juré de prendre soin. Tous deux sont orphelins et vivent dans la rue, ravagée par la guerre, menacés par les autres enfants errants et traqués par les forces de l'ordre et le gouvernement qui enferment dans de sombres hôpitaux psychiatriques jusqu'à leur majorité (s'ils arrivent jusque là!) les enfants dont les parents sont morts pendant la "Guerre des Spores" et qui tentent de survivre dans la rue. Et, comme le dit la couverture du roman, "Survivre n'est qu'un début"...

Pour tenter de subvenir à leurs besoins à tous les deux, Callie prend un risque énorme: elle accepte de louer son corps, jeune et en pleine santé, à des Enders, des personnes âgées dont le corps ne suit plus forcément les envies.

Seulement voilà: la "locataire" de Callie n'est peut-être pas ce qu'elle a prétendu être à la société de "location"...

Et c'est ainsi que commence un récit palpitant.

L'histoire est rythmée, sans longueurs et pleine de rebondissements! Pas une seconde, le lecteur n'a le temps de s'ennuyer. Le style d'écriture de Lissa Price est très fluide et agréable et, comme dans tout bon roman jeunesse, elle n'a pas omis d'ajouter à son récit un soupçon de romance... ni un triangle amoureux, histoire de pimenter le tout!

Je terminerai par une petite parenthèse personnelle, en disant que, en ce qui me concerne, j'ai eu un gros coup de coeur pour le personnage de Sara qui, du haut de ses 12 ans, se montrera terriblement mature et courageuse!

Comme dans toute bonne dystopie en plusieurs volumes, la fin de ce premier tome laisse le lecteur... sur sa faim! J'ai donc vraiment hâte d'être en novembre 2012, date annoncée de la sortie du second volet, Enders, pour pouvoir découvrir la suite!

Voici donc encore un roman à deux doigts du coup de coeur que je recommande à tous les amateurs du genre... Personnellement, j'ai adoré! 

 

Extraits:

"L'horreur de la situation devient brusquement très réelle. Je m'imagine des vieux Enders flippants, rongés par l'arthrose, se payant le corps de ce Starter pendant une semaine. Sept longues journées passées dans sa peau... J'en ai des haut-le-coeur et meurs d'envie de bondir de ma chaise, mais je ne peux pas. Il faut que je reste"

"Je ne crois pas un traître mot de tout ce qu'on entend de nos jours à propos des jeunes. Vous savez, ceux qui n'ont pas de foyer confortable comme vous deux. Soi-disant qu'ils ne font que se battre, voler et vandaliser les biens publics. Je ne peux pas le croire. Ce sont des rumeurs. Et je refuse cette proposition de les interner de force. C'est une aberration. Comment seront-ils censés s'intégrer à la société si on les en exclut?

 

   

Publié dans Fiches de lecture

Commenter cet article

sofiaportos 18/09/2012 19:33


Je suis contente de te voir aussi enthousiaste. Je l'avais déjà repéré celui là :)

Stéphanie 19/09/2012 22:54



J'te le conseille! ;)